Entreprises : comment protéger efficacement vos travailleurs isolés ?

1715
Partager :

Le travail isolé est une pratique courante dans de nombreux secteurs professionnels. Il peut cependant comporter des risques pour les salariés, qui sont exposés à des dangers sans la possibilité d’avoir une aide immédiate en cas d’accident ou d’urgence. Il est donc essentiel pour les entreprises de mettre en place des mesures de protection efficaces pour garantir la sécurité de leurs travailleurs isolés.

Retour sur la notion de travailleur isolé

Le travail isolé désigne toute situation où un salarié se trouve hors de portée de vue ou de voix des autres, sans possibilité de communiquer ou d’être secouru en cas de besoin. La plupart du temps, il se retrouve dans cette posture en raison des exigences de sa fonction. Il peut s’agir d’un travail à domicile, sur un chantier, dans un entrepôt, dans un véhicule ou dans tout autre lieu éloigné ou isolé. Cette forme de travail présente des risques spécifiques pour la santé et la sécurité des travailleurs, tels que :

  • les accidents du travail,
  • les agressions,
  • les malaises,
  • les situations de détresse psychologique.

Ces situations peuvent se révéler fatales dans plusieurs cas. Vous pouvez toutefois les épargner à vos employés en vous informant sur les risques auxquels ils sont exposés dans l’exercice de leur fonction. Cela vous aidera à mettre en place des mesures de protection pour assurer la sécurité de vos agents isolés. Rapprochez-vous à cet effet des spécialistes du secteur comme Neovigie pour avoir des solutions de protection adaptées aux situations de vos travailleurs isolés. Il en existe une multitude que vous pouvez choisir en fonction des risques auxquels les salariés sont exposés.

protection travailleur isolé entreprise

Quels outils pour la protection des travailleurs isolés ?

Pour protéger efficacement les travailleurs isolés, les entreprises doivent respecter plusieurs obligations légales et réglementaires. L’une d’entre elles consiste à fournir aux travailleurs certains équipements pour assurer leur protection. À cet effet, vous pouvez mettre à la disposition des agents isolés différents types d’outils. En voici quelques-uns.

Du matériel de communication

Pour assurer la sécurité de vos travailleurs isolés, vous pouvez les équiper de dispositifs de communication pour permettre un échange rapide et efficace en cas d’urgence. Les téléphones portables, les talkies-walkies ou les radios bidirectionnelles sont autant de dispositifs de communication utiles pour les travailleurs isolés. Assurez-vous toutefois que ces outils captent le réseau, quelle que soit la zone dans laquelle se trouve le salarié.

Des dispositifs d’alarme pour travailleur isolé

Communément appelé DATI, le dispositif d’alarme pour travailleur isolé est un appareil portatif qui permet au travailleur de signaler une situation anormale ou dangereuse. Il aide à déclencher une intervention rapide des secours. Il peut être activé manuellement par le salarié ou automatiquement en cas de chute, d’immobilité prolongée ou de perte de verticalité. Il transmet alors un signal sonore ou visuel à une plateforme de téléassistance ou à un responsable désigné. Celui-ci peut localiser le salarié en détresse et lui parler grâce à un système de haut-parleur intégré pour lui porter assistance.

Des équipements de protection individuelle (EPI)

Les EPI sont des accessoires de protection que les travailleurs doivent porter afin d’exercer leurs fonctions en toute sécurité. Il peut être question de casques, de gants, de chaussures de sécurité, de lunettes de protection, etc. Ils peuvent être utilisés pour protéger les travailleurs isolés contre les risques professionnels tels que les blessures liées aux machines ou aux produits chimiques. Outre ces outils, vous pouvez également mettre en place des équipements de surveillance pour suivre les travailleurs isolés à distance. Il peut s’agir de caméras de surveillance, de capteurs de mouvement ou de GPS.

Partager :