PME : quelles assurances faut-il absolument souscrire ?

1574
Partager :

Tout chef d’entreprise se doit de souscrire des assurances dans le but de prévenir les risques et les dommages relatifs à son business. Outre la protection de la société, ces assurances servent également à protéger les travailleurs au sein de la structure. Certaines d’entre elles sont obligatoires et indispensables, tandis que d’autres sont facultatives. Vous devez toutefois bien analyser les offres avant de faire votre choix.

L’assurance crédit pour vous protéger des impayés

Comme on peut le voir sur le site d’Assurance-credit-entreprise.fr, en tant que chef d’entreprise, une assurance crédit vous offre une garantie contre tous les risques auxquels vous faites face. C’est notamment le cas lorsque votre société se retrouve avec des créances commerciales. La souscription de ce type d’assurance est une façon pour vous de prévenir les risques d’impayés. De plus, une assurance crédit implique des services comme la gestion des impayés de votre entreprise et leur indemnisation.

En tant que PME, cette solution vous apporte des garanties supplémentaires pour gérer au mieux votre business. En ce qui concerne les avantages relatifs à une assurance crédit, il ne faut pas seulement considérer les services proposés de manière classique. Les clauses du contrat vous permettent de limiter les pertes de tout type dans le cadre de votre activité. En bénéficiant d’un portefeuille sécurisé, il vous sera plus facile d’obtenir des financements auprès d’une banque.

L’assurance responsabilité civile professionnelle pour votre PME

L’assurance responsabilité civile professionnelle est une autre assurance indispensable pour toute PME. Elle couvre les dommages matériels, corporels et immatériels survenus dans le cadre de vos activités. L’incident peut être causé par inattention, imprudence ou négligence à un prospect, à un client ou à une tierce personne. Pour que votre assureur prenne en charge le remboursement des frais, l’incident doit être arrivé :

  • sur le lieu de travail,
  • sur le chemin en partance pour une livraison d’un produit ou d’un service,
  • au moment précis de l’accomplissement d’une tâche ou d’une mission.

Souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle vous épargne des dépenses exorbitantes en cas de préjudices causés. La prise en charge des dommages par votre assureur vous facilite en effet la tâche. Pour une PME, vous retrouver dans une situation impliquant un procès, par exemple, pourrait être fatal.

La garantie dommages aux biens

La garantie dommage aux biens est une assurance qui protège vos outils de travail, le patrimoine matériel de votre entreprise. Les biens d’une société étant très importants pour son bon fonctionnement, il convient d’assurer leur pérennité. Votre assurance s’occupe pour vous des dommages que votre trésorerie ne peut pas couvrir. La garantie dommage aux biens intervient si l’atteinte est portée aux locaux de l’entreprise, au matériel de travail ou encore au stock de marchandises.

Elle peut par ailleurs vous être utile en cas d’incendie, d’explosion (dommages électriques) ou de dégâts des eaux. Cette solution se décline sous plusieurs formes en fonction de l’assureur choisi. Pour assurer une protection optimale à votre PME, souscrire des assurances spécifiques est nécessaire. Il s’agit entre autres de l’assurance crédit pour vous protéger des impayés et de la garantie dommages aux biens pour protéger votre matériel de travail. À cela s’ajoute une autre assurance, plus complète et surtout obligatoire : l’assurance responsabilité civile professionnelle.

Partager :