BTP : protégez vos travailleurs en hauteur

200
Partager :

L’industrie de la construction est connue pour être exposée à de nombreux risques : maladies professionnelles, accidents de travail, accidents de trajet, etc. Les risques de chute ou de blessure sont également plus élevés lorsque les travailleurs sont en hauteur. En tant qu’employeur, vous avez le devoir de protéger vos salariés. Des mesures strictes et efficaces doivent être mises en place pour minimiser les risques.

Travailleurs en hauteur : équipez-vous

Le chef de chantier ou l’employeur faisant travailler des opérateurs en hauteur ont l’obligation d’assurer leur sécurité. Les chutes en hauteur et de plain-pied représentent près de 31 % des accidents de travail. Avant de débuter un chantier, l’employeur doit ainsi effectuer des évaluations pour prévenir ces chutes. Il devra par la suite mettre à disposition les équipements de travail et de sécurité nécessaires.

Des mesures de protections collective et individuelle doivent également être mises en place. Pour une sécurité optimale, faites appel à des professionnels comme DELTA PLUS SYSTEMS pour vous accompagner dans votre démarche. Ils pourront vous proposer des systèmes de sécurité sur mesure ou standards (harnais, mousquetons, ligne de vie, longe, nacelle, etc.). Certaines entreprises fournissent également des kits de sécurité pour les travaux en hauteur. En ayant recours à un professionnel, vous profiterez de leur expertise et disposerez de solutions antichute adaptées à votre site.

protection travailleur hauteur sécurité antichute

Quels équipements sont indispensables pour protéger les travailleurs en hauteur ?

Les travaux en hauteur doivent toujours être effectués avec un équipement de protection complet. Casque, lunettes, protection auditive, combinaison et bottes de sécurité font partie de la panoplie des EPI (équipements de protection individuelle). Des équipements de protection antichute doivent aussi être mis à disposition des opérateurs. Toute tâche effectuée à plus de 3 mètres était auparavant considérée comme du travail en hauteur. Aujourd’hui, des mesures de production antichute doivent être mises en place, peu importe la hauteur.

Les équipements de protection des travaux en hauteur doivent être conformes à la norme EN 363. Trois éléments sont indispensables et indissociables : l’ancrage, le harnais antichute et le système de liaison. Ce système ne peut être utilisé séparément et fait partie des EPI de catégorie 3. Il permet de prévenir des chutes et autres risques. D’autres équipements comme le filet antichute, les cordes statiques ou encore les tripodes de sécurité peuvent être rajoutés en fonction de l’activité.

BTP : les moyens de prévention lors de travaux en hauteur

En plus des équipements, l’employeur doit mettre en œuvre des moyens de prévention. Il doit avant tout s’assurer que les ouvriers travaillant en hauteur aient les compétences nécessaires pour effectuer ce type de projet. Si ce n’est pas le cas, ceux-ci doivent être formés pour connaître les règles et mesures nécessaires pour travailler en hauteur. L’employeur doit également sensibiliser ses employés sur les dangers présents et les former sur le processus à suivre en cas d’accident. Les zones de danger doivent être indiquées clairement pour que toutes les personnes sur le chantier soient averties. Ce point est indispensable si vous ne disposez pas des équipements de protection adéquats.

Partager :