Comment trouver une problématique dans un commentaire ?

1121
Partager :

La problématique

Le problème est obligatoire pour tout commentaire, c’est le fil rouge.

Le problème se présente généralement sous la forme d’une question qui peut commencer par « dans quelle mesure », « à quoi », « comment ». Souvent, vous ne pouvez le formuler qu’après avoir fait le plan : c’est normal, pas de panique !

Le nom n’est pas une coïncidence : un bon problème devrait être un problème. Pour cela, essayez par exemple pour utiliser deux mots opposés qui créent une tension  : « Dans quelle mesure ce poème est-il à la fois conforme à la tradition lyrique et original dans son traitement ? »

Choisissez entre 2 et 4 mots-clés de votre conception, passez en revue la leçon que vous voyez en classe et faites attention à formuler un problème littéraire, pas un problème dans la biographie de l’auteur ou un sujet simple.

Un bon problème ne peut être appliqué à aucun texte. C’est unique. Il doit également être suffisamment large pour tenir compte de l’ensemble du texte et suffisamment précis pour montrer que vous comprenez le caractère unique du texte.

Construire un plan

Le plan de commentaires composite doit être dans 2 ou 3 grandes parties, qui sont divisées en 2 ou 3 sections. Il faut donc un total de 6 paragraphes en développement.

Deux formes sont possibles :

  1. GRANDE SECTION
  2. GRAND DÉPARTEMENT

Vous ne trouverez pas votre plan en première lecture, c’est normal ! Après avoir analysé le texte, dressez la liste des idées principales et regroupez-les pour créer votre design.

Un plan doit être équilibré dans la distribution des analyses. Il faut aussi toujours passer du plus simple au plus complexe, du plus évident au plus subtil.

Partager :