Création d’entreprise : quelle forme juridique choisir ? Faut-il bénéficier d’un accompagnement ?

209
Partager :

Création d’entreprise : quelle forme juridique choisir ? Faut-il bénéficier d’un accompagnement ?

Au moment de créer son entreprise, le choix de la forme juridique est une étape cruciale qui mérite une réflexion approfondie. En effet, il détermine, non seulement, la forme de la société, mais aussi son régime fiscal et social. Une forme juridique pouvant être plus avantageuse qu’une autre, les entrepreneurs peuvent se faire accompagner par des experts.

Choisir la forme juridique de son entreprise lors de sa création

La Société à Responsabilité Limitée (SARL) et la Société par Actions Simplifiées (SAS) sont actuellement les deux formes juridiques préférées par les entrepreneurs. Elles comportent énormément de similitudes, notamment à l’étape de la création. Raison pour laquelle, choisir entre une SAS ou une SARL n’est pas évident. Toutefois, ces deux statuts juridiques sont bien distincts sur leurs caractéristiques et comportent bien chacune des spécificités. Une SAS est une société commerciale, qui offre une grande souplesse de fonctionnement, principalement dans la rédaction des statuts. La SARL, quant à elle, est également une société commerciale, dont le fonctionnement est davantage encadré par la loi.

En effet, la loi limite la responsabilité des associés au montant de leurs apports respectifs. Et si la liberté statutaire est quasiment totale pour une SAS, celle de la SARL est tenue de répondre aux exigences du Code de commerce. En principe, ces deux formes juridiques permettent de choisir le régime fiscal et une activité civile, commerciale ou mixte (civile et commerciale). Cependant, les domaines d’activités de la SARL sont plus restreints. En effet, elle n’autorise pas l’exercice d’activités concernant l’assurance, l’épargne ou la capitalisation. Pour ces derniers, il faut choisir le statut SAS. Concernant le statut social du dirigeant, celui de la SAS est obligatoirement affilié au régime général de la Sécurité Sociale, en tant que salarié. Pour la SARL, cela dépend du nombre de parts qu’il possède dans la société.

Les raisons de s’offrir un accompagnement professionnel pour créer son entreprise

Pour s’assurer de la réussite de son projet de création et de la pérennité de son entreprise, il est conseillé d’opter pour un accompagnement par un expert durant tout le processus. Contrairement aux idées reçues, accompagner un créateur d’entreprise ne signifie pas l’assister du début jusqu’à la fin de son projet. Il s’agit de lui apporter une aide spécifique et de le guider à travers une ou plusieurs étapes. Il est évident qu’un entrepreneur a la possibilité de créer son entreprise seul ou avec ses associés. Toutefois, les chances de réussite pour cette alternative sont relativement faibles, d’autant plus pour ceux qui ne disposent pas de compétences nécessaires en la matière.

L’accompagnement juridique de professionnels multiplie, non seulement, les chances de réussite du projet, mais permet surtout de gagner du temps en ce qui concerne les formalités juridiques et administratives. Les démarches de création dans le monde de l’entreprise peuvent être longues, complexes et peu accessibles à certains. Un professionnel pourra aider dans la facilitation des formalités administratives, pour éviter au maximum les risques de rejets, ainsi que dans le choix des statuts juridiques de l’entreprise. Il sera également en mesure de donner des conseils sur les modes de financement des entreprises.

Partager :