En quoi consiste un audit digital ?

829
Partager :

L’audit s’impose lorsqu’une entreprise veut s’assurer que ses activités sont conformes aux règlementations en vigueur. Dans le cas d’un audit digital, on se concentra davantage sur les pratiques visant à établir et à améliorer la présence en ligne d’une entreprise. Gros plan sur cette procédure et sur ses enjeux.

Définition de l’audit digital

L’audit digital peut être défini comme une analyse web en vue de vérifier la performance, le positionnement ainsi que la visibilité d’une entreprise sur le web. Il s’agit bel et bien d’un outil marketing visant à mieux organiser les actions de communication digitale. Celles-ci permettent d’atteindre les objectifs prédéterminés. Un audit digital s’impose notamment dans le cadre du lancement d’une entreprise ou d’une marque sur internet.

Le process se poursuit durant et après la mise en œuvre de la stratégie. Les détails concernant les différentes étapes de l’audit digital sont à découvrir sur ce site d’une agence digitale par exemple. Un cabinet de transition digital est présent pour accompagner les TPE et PME et pour renforcer leur présence digitale. Une équipe de professionnels se déplacent généralement dans les locaux du client afin de faciliter l’adoption des méthodes et des stratégies menant à la digitalisation. Face aux nouveaux outils et aux nouvelles plateformes, la maîtrise de la présence en ligne se révèle être un véritable challenge.

audit digital

Les enjeux d’un audit digital

Concrètement, un audit digital savamment mené permet d’identifier les forces, mais également les faiblesses de la stratégie marketing digitale adoptée. Les auditeurs sont présents pour corriger les lacunes et les failles techniques de la présence en ligne de l’entreprise. La finalité reste inchangée : optimiser sa visibilité (référencement, notoriété, engagement). Les experts se chargent de la planification des mesures correctives.

L’audit digital permet de tester la performance de la communication digitale adoptée. Il convient aussi d’évaluer la pertinence de la présence d’une entreprise sur les réseaux sociaux. De plus, l’audit digital consiste à analyser l’efficacité de la communication client : landing pages, mécanismes de conversion, emailing, etc.

Les 6 grands axes d’analyse

Pour mieux comprendre le processus d’audit digital, il s’avère judicieux de résumer le process en 6 grands axes. Ces derniers sont pratiquement examinés à la loupe. Ainsi, la stratégie est le premier axe d’analyse. Cela implique notamment le positionnement, l’image de l’entreprise par rapport à la concurrence. Le second axe d’analyse est l’architecture, soit le design ou la structure des canaux de communication digitale.

Le contenu figure en troisième position : pertinence et performance des textes, des vidéos, des images et des sons. Le quatrième axe d’analyse concerne la conversion et les outils mis en place pour y parvenir. L’intégration ou la cohérence des actions marketing est le cinquième axe. Enfin, la mesure ou encore l’analyse du rendement est la sixième étape. Il consiste également à analyser l’influence et l’engagement de l’entreprise.

De nombreuses questions se posent dans le cadre d’un audit digital. Les experts se pencheront davantage sur l’évolution du trafic de votre site web, sur le taux de conversion, sur les campagnes marketing réalisées ainsi que sur les stratégies adoptées par les concurrents. Et bien évidemment, les avis clients sont pris en compte.

Partager :