La robinetterie appliquée à divers domaines de l’industrie

315
Partager :

Les installations industrielles requièrent des robinetteries sur mesure. Entre les différents types de vannes et de soupapes, il faut respecter une hygiène et des normes d’installation rigoureuses. Ces aménagements diffèrent donc d’un domaine d’application à un autre. Il vous faudra un expert en la matière pour mettre en place une bonne infrastructure qui s’adapte aux différents modèles de robinets.

Les vannes de traitement des eaux usées

Les eaux usées proviennent des activités humaines et des usines. Elles nécessitent un contrôle permanent à cause de leur nocivité pour l’environnement. Pour cela, les professionnels recommandent souvent la vanne guillotine. Avec sa facilité de manipulation et d’entretien, il s’agit de la technologie la plus adaptée aux stations d’épuration. En effet, elle régule le flux de liquide s’écoulant dans le tuyau.

La vanne guillotine ne se positionne que de deux manières : elle s’ouvre ou elle se ferme. D’ailleurs, sa lame tranchante lui permet de se refermer entièrement, même en cas de présence de liquides visqueux dans les eaux usées. Il faut toutefois faire appel à un professionnel, à l’instar des spécialistes en fabrication de robinetterie industrielle du site www.gmi-robinetterie.com, afin d’installer ce dispositif. Il nécessite des normes d’installation précises, ainsi qu’un savoir-faire technique et qualifié.

Quelle robinetterie dans l’agroalimentaire ?

Les équipements de l’agroalimentaire demandent une hygiène irréprochable. Il existe de nombreux modèles sur le marché. On suggère le plus souvent une vanne à passage direct. En effet, elle possède une étanchéité très efficace. Sa manœuvre se révèle d’autant plus facile avec son volant à vis. Selon le liquide qui coulera dans les tuyaux, cette vanne peut être :

  • en bronze,
  • en inox,
  • en acier.

Néanmoins, veillez à ce qu’elle respecte les normes de qualité requises.

Si vous souhaitez agir sur la pression du liquide, optez pour un robinet à soupape. Ses vannes offrent la possibilité de réguler son écoulement de manière exacte. Au niveau du design, il se décline en plusieurs options : tête inclinée, équerre, corps droit, etc. N’oubliez pas de choisir cette forme en fonction de vos installations.

Le matériau du robinet doit aussi être adapté aux différents raccordements. Il en existe en acier, en inox ou en fonte. Nous vous recommandons de suivre les normes et les conseils de professionnels.

Les robinetteries dans le pétrole et le gaz

Le pétrole et le gaz sont des ressources indispensables qui nécessitent également des infrastructures sophistiquées. À cela s’ajoute des contraintes de sécurité et du respect de l’environnement. La robinetterie doit donc fournir une étanchéité absolue avant tout. Elle garantit la fiabilité de toutes les autres étapes de production, de stockage et de transport.

Par ailleurs, le contrôle de débit représente la deuxième priorité. Les robinets à soupape et les vannes à passage direct répondent le mieux à ces deux critères. Ils permettent à la fois de sécuriser et de contrôler ces fluides, même à température élevée.

Pour le pétrole et le gaz, il est important de pouvoir choisir un matériau adapté. Ainsi, les gammes varient toujours entre l’acier, l’inox, la fonte et le carbone.

Comme vous pouvez le voir, il existe plusieurs types de robinetteries à choisir selon le domaine d’application et les installations établies. Leur mise en place nécessite toutefois l’intervention de professionnels qui sauront vous proposer les vannes les plus adaptées. Enfin, veillez à ce que vos robinets respectent toutes les normes d’hygiène et de sécurité pour la bonne conduite de vos activités.

Partager :