Comment déclarer prime de départ en retraite ?

374
Partager :

Avez-vous reçu une prime ou une indemnité lorsque vous avez pris votre retraite ? Ces droits sont-ils imposables ? Devez-vous les déclarer au titre de l’impôt sur le revenu ? Et selon quels détails ? Cela dépend de vos conditions de départ.

La fiscalité dépend des conditions de départ L’imposition des prestations perçues pour la retraite dépend des conditions de retrait.

Si vous prenez votre retraite dans le cadre d’un départ volontaire

indemnités de départ reçuesdans le cadre d’un départ volontaire, en dehors du plan social, sont entièrement imposés et doivent donc être déclarés en tant que salaires Les .

Par contre, si, dans le cadre d’un plan social, vous décidez de revendiquer votre droit à une pension, toutes les prestations de retraite reçues sont exonérées . Vous n’êtes donc pas obligé de les déclarer.

Si vous avez pris votre retraite de votre employeur

Les indemnités que vous recevez pendantles pensions de votre employeur sont exonérées d’impôt, mais dans la limite du montant prévu par la loi ou par la convention collective, une convention professionnelle ou interprofessionnelle.

Lorsque le montant reçu est supérieur à ce montant, jusqu’à 50 % du montant est exonéré, dans la limite de 196 660€. La partie de l’indemnité dépassant cette limite est déclarée comme salaire.

À partir de 2020, sélectionnez le système « quotient » Au cours de l’année où vous avez reçu une indemnitéà la retraite, vous aviez auparavant le choix entre deux options fiscales :

  • l’option « spread » vous a permis d’étaler, en 4 ans, le paiement de l’impôt lié à vos prestations de retraite reçues jusqu’au 31 décembre 2019. Depuis l’imposition des revenus perçus ou mis en œuvre en 2020, le système d’écart de quatre ans est aboli .
  • l’option « quotient » est la seule en vigueur pour payer l’impôt sur vos prestations de retraite. Ce systèmepermet le paiement d’une taxe unique et, par conséquent, d’éviter le caractère progressif de la taxe, c’est-à-dire une imposition sur les barèmes dont le taux est supérieur à celui normalement pratiqués. En outre, le quotient permet de réduire l’impôt de référence sur le revenu (RFR) qui peut être pris en compte pour le calcul de la taxe sur le logement ou pour l’attribution de certaines prestations sociales.

Sauf dans le casdans le cadre d’un régime social (voir ci-dessus), la prime de vieillesse est imposée Comment déclarer mes prestations de retraite ? sur la base de l’impôt sur le revenu.

Vous devez l’indiquer dans votre déclaration de revenus l’année suivant sa collecte. En général, il est déjà pré-rempli par l’administration, mais si ce n’est pas le cas, vous aurez besoin de :

  • inscrire l’intégralité de la prime ou de l’indemnité dans la case 0XX de la déclaration supplémentaire 2042 C, sans l’inclure dans les autres revenus déclarés
  • vous déduisez le montantla prime, à partir du revenu total préimprimé (en effet, le montant prérempli inclut votre revenu et votre allocation de pension)
  • les détails de chaque membre du ménage fiscal qui a reçu une prime de pension la même année, le montant et la nature de la prime au titre du « revenu extraordinaire ou différé à imposer dans le cadre du système de quotient » du remboursement 2042.

La taxe correspondant à la prime est calculée en additionnant un quartde ce revenu exceptionnel dans votre revenu net total et en multipliant le supplément d’impôt correspondant par 4.

Remboursement d’impôt vidéo 2021 pour les jeunes retraités

Retraite anticipée et impôt sur le revenu : la fiscalité dépend également des conditions de départ Comme dans le cas de la retraite traditionnelle, l’imposition des primes ou des prestations de retraite anticipée varie en fonction de la situation du contribuable. Tout dépend de la question de savoir s’il y a eu violation du travail ou non.

Si vous prenez une retraite anticipée avec violation du contrat de travail

  • Dans le cadre d’un plan social, les prestations de retraite volontaire en préretraite sont totalement exemptées , de sorte que vous n’avez pas à les déclarer.
  • Dans tous les autres cas, les indemnités sont imposées en totalité , dans la catégorie des salaires et traitements.

S’il n’y a pas de résiliation du contrat de travail (retraite anticipée progressive…)

Ensuite, l’indemnité de départest taxé en totalité.

Source : Fiscalité. Govt

Partager :